Une première mobilisation contre la réforme des retraites réussie :

Amplifions le mouvement jusqu’au retrait de la réforme !

Marre de simuler ma retraite, je veux en jouir !!!

Pour bien comprendre les enjeux, les claires explications de l’économiste Michaël Zemmour reçu par Géraldine Mosna-Savoye dans l’émission Sans oser le demander


Rendez-vous le 31 janvier pour démontrer notre détermination !

Mobilisation pour nos retraites

Tous mobilisés pour les retraites
Suite aux annonces gouvernementales sur les retraites (report de l’âge légal de départ à la retraite à 64 ans, augmentation de la durée de cotisation à 43 ans,…), vous trouverez le communiqué intersyndical appelant à une 1ère journée de mobilisation et de grève le Jeudi 19 Janvier 2023.

A Pôle Emploi, comme ailleurs, nous sommes tout-e-s concerné-e-s !
Augmenter les salaires, pas l’âge de la retraite !
Mobilisons-nous pour défendre nos retraites !

Tout-e-s en grève et dans les rassemblements le jeudi 19 janvier prochain !

10 janvier 2023 Communiqué intersyndical

Pour en savoir plus :

Sur France Culture :
Recul de l’âge de départ à la retraite ou encore augmentation de la durée de cotisation, que va contenir le projet de loi sur les retraites du gouvernement et pourquoi fait-il tant débat ?
Avec
Michaël Zemmour Maître de conférences en économie à l’Université Paris 1 et chercheur associé à Sciences Po au laboratoire interdisciplinaire d’évaluation des politiques publiques (LIEPP).

Jeudi 4 février 2021 : TOUTES ET TOUS EN GREVE ET DANS LES MANIFESTATIONS

La Pandémie de la Covid-19 a accentué la crise sociale et économique connue par notre pays depuis plusieurs mois et clairement exposé les limites d’une gestion ultralibérale conduite depuis plusieurs années par les gouvernements successifs. La dérive autoritaire du Président de la République et de son gouvernement par la mise en œuvre de l’Etat d’Urgence Sanitaire, véritable Etat d’exception antidémocratique, traduit une volonté délibérée de continuer à mener une politique qui réduit nos droits, détruit nos services publics, s’attaque à notre protection sociale.

Dans cette période anxiogène de peur du virus et de privation de nos libertés, les agents des services publics, dont Pôle emploi, n’ont nullement cessé de travailler ; ils ont été contraints de s’adapter aux décisions, souvent incompréhensibles voire même contradictoires, du gouvernement en matière notamment de protection sanitaire et sont aux côtés de la population dans l’exercice de leurs missions.
(La suite sur notre tract).