Effectifs Pole Emploi : il faut cesser l’hémorragie !

Paris, le 22 février 2019

La loi de Finances 2019 a confirmé la disparition de plus de 800 Équivalents Temps Plein (ETP), soit l’équivalent de près de 1300 postes sur l’ensemble des établissements.
Il s’agira de la 2eme année consécutive de baisse d’effectifs après 2018 : l’expertise commanditée par le CCE de Pôle Emploi a permis de mettre en évidence que Pôle Emploi a perdu 843 ETP en septembre 2018 (dont plus de 425 rien que sur les CDI)… Ce qui est bien au-delà de la « légère » baisse annoncée initialement par la Direction et des 297 ETPT demandés par le gouvernement.

La tendance à la baisse de nos effectifs s’accentue, les tailles de portefeuilles restent à des niveaux pléthoriques, la gestion des attentes progresse, la surcharge de travail explose pour le management de proximité, les fonctions support sont de moins en moins nombreuses pour assumer une charge de travail qui ne diminue pas… jusqu’où ira cette hémorragie ?

=> Cette situation de tension a été également relevée par les récentes conclusions de la mission parlementaire de la commission des affaires sociales de l’Assemblée Nationale : elle demande qu’on accorde à Pôle emploi des moyens supplémentaires et juge indispensable de cesser l’hémorragie d’effectifs.

C’est la raison pour laquelle nous continuons notre mobilisation auprès des députés et sénateurs. Les craintes véhiculées par la Ministre du travail en mai 2018 de voir les effectifs de Pôle emploi réduits de plus de 4000 postes restent plus que jamais d’actualité !

C’est pourquoi l’intersyndicale Pôle emploi estime indispensable de continuer ce combat en maintenant la pression sur le gouvernement, les parlementaires et la Direction de Pôle emploi par une nouvelle journée de grève.

Ce sont les emplois de demain, nos emplois, qu’il s’agit de défendre !

Faisons tout pour garantir les services et missions de demain pour éviter d’éventuelles stratégies visant à augmenter le recours à des opérateurs privés et à la sous-traitance.

Pour nos emplois, nos missions, nos salaires et nos conditions de travail
TOUTES ET TOUS EN GREVE LE 19 MARS

Actus des négociations du régime d’assurance chômage

“La délégation CGT est venue signifier que l’urgence pour les travailleurs privés totalement ou partiellement d’emploi était de lutter contre la précarité, favorisée par les réformes du gouvernement et l’usage de plus en plus développé qu’en fait le patronat. Nous avons porté les quatre-pages de nos propositions et déchiré symboliquement la lettre de cadrage du gouvernement qui exige 3,9 milliards d’euros d’économies sur le dos des chômeurs, en ciblant particulièrement les travailleurs précaires”. (la suite dans le document ci-dessous).

assurance chômage – écho des négos n 1 du 12 nov 18

Par ailleurs la CGT porte nombre de revendications dans le cadre de ces négociations. Voir le tract ci-dessous :

20181023_AssuranceChomage_4pages